mardi 1 avril 2014

Jennyfer et l'Australie, une grande histoire d'amour.. et de partenariats

Le printemps commence à peine mais il est déjà l'heure de penser à notre futur maillot. Bon, j'avoue, d'habitude c'est plutôt le truc de dernière minute, que j'achète vite fait à H&M ou Etam au moment où les premières invitations à la plage arrivent. Le shopping maillot, c'est pas vraiment ce qu'il y a de plus excitant au monde, au final, ça reste une culotte et un pseudo soutien-gorge hein. 
Sauf que 2014 a quelque chose d'exceptionnel : une collaboration maillot extrêmement intéressante. 
Jennyfer, c'est ce magasin un peu pouf sur les bords, de plus en plus prisé des blogueuses et autres fashionistas grâce à des collab avec des marques ou des créateurs un peu plus pointus. On avait eu les shorts customisés par la It girl Lenni en 2012, puis la collection capsule de teddy créée par la créatrice Emma Mulholland en 2013. Peu fan des shorts imprimés, ainsi que des teddy, ces collab, bien que prestigieuses et réussies pour un magasin du style Jennyfer (que j'ai toujours trouvé légèrement cheap), ne m'ont fait ni chaud ni froid. Seulement ces articles se sont vendus comme des petits pains à chaque fois, grâce au soutien promo de nombreuses blogueuses il faut l'avouer. 
Et c'est probablement pour cela que cette année, la marque récidive pour une collection de maillots en partenariat avec la marque ATG (All Things Good). Si vous vous rappelez bien, ces maillots faisaient déjà partie de ma sélection l'an dernier - que vous pouvez voir ici. Comme précisé à l'époque, mettre 150€ dans un truc qui finira bouffé par le chlore, le sel et le soleil, très peu pour moi. C'est là que la collab tombe pile poil au bon moment et surtout au bon prix - pas plus de 30€ pour chacun des maillots en vente. Propulsée par les réseaux sociaux ces deux dernières années, la marque ATG a envahi les newsfeed de toutes celles suivant de près ou de loin des comptes mode, fitness ou d'inspiration - sur Instagram en particulier, si vous voyez un joli maillot aux belles découpes et aux couleurs flashy, c'est à coup sûr soit un ATG soit un Triangl
On aura donc le choix entre un maillot une pièce, et trois deux pièces (dont deux qui me font sacrément de l'oeil). La collection est bien entendue limitée à quelques pièces seulement, et il faudra aller batailler l'e-shop dès le 30 avril pour avoir ces jolis maillots. Entre ces maillots et les tees Arty faits avec la marque EDMA, je risque de finir par apprécier Jennyfer.

jeudi 27 mars 2014

Fashion Radar : Emma Watson


Tout est parti d'un look un peu WTF quand on ne fait que le décrire. Une robe rouge sur un pantalon. Emma Watson, que tout le monde connaît, s'est propulsée en un soir seulement au rang d'icône de mode, d'avant-garde, de "c'est Hermione qui devrait être égérie Dior, boo Katniss". Ce look aux Golden Globes 2014 a fait le tour de la blogosphère, et surtout de la twittosphere, le soir même. Au début outrageusement critiqué, il a vite été acclamé dès que la plupart des magazines ont confié leur coup de foudre. En ce qui me concerne, j'ai adoré ce look dès le départ. De face, une très belle robe rouge, très sage, et de dos, BAM! un truc hyper sexy auquel on ne s'attend pas du tout. Et puis, il faut dire que la Watson sait porter une tenue et n'est pas engloutie par le look un peu trop risqué.

 On l'a toujours connue jolie, la Emma, mais niveau style, c'était pas encore ça, entre des robes beaucoup trop compliquées et des looks peu maîtrisés, la belle actrice était un peu perdue. Seulement, depuis 2013, la belle semble avoir pris de la graine, et tente des looks simples, minimalistes et sobres que ce soit sur le tapis rouge que dans la vie de tous les jours, et ça lui va outrageusement bien.
Un oeil averti (ou qui passe beaucoup trop de temps sur TheFashionSpot) remarquera que le changement s'est opéré peu après le tournage de The Bling Ring de Sofia Coppola, minimaliste vestimentaire reconnue.
Le sommet de la Watson icône de mode est en train de se jouer en ce moment même, avec la tournée de promo de son dernier film Noah (hum, on passera sur le navet film). Pourtant face à la sublime Jennifer Connelly, sa partenaire à l'écran, c'est d'Emma que tout le monde parle. Et même lorsque le look n'est pas parfait, comme cette robe Oscar de La Renta, la belle se rattrape toujours avec le trio gagnant : maquillage parfait, coiffure parfaite, accessoires parfaits.
 Il est bien loin le temps où je lisais Harry Potter et où Emma paradait dans des tenues plus que louches sur le tapis rouge, et avec lui l'époque où je pensais naïvement que les actrices choisissaient elles-mêmes chacune de leur tenue. Du coup, aujourd'hui, Emma et moi sommes devenues des adultes rationnelles, et c'est pour cela que je ne vais pas féliciter la Watson, mais plutôt Sara Slutsky, la styliste derrière ces coups d'éclat. Beau travail, et on espère que Kristen Stewart, Nina Dobrev et Jennifer Lawrence sont en train de prendre des notes et de virer leur stylistes respectifs. 

vendredi 21 mars 2014

Londres, la belle

Il y a deux semaines maintenant, j'ai pu rencontrer la jolie Sophia du blog Frenchy Beauty. En tant que deux blogueuses fraîchement expatriées à Londres depuis la rentrée, on a pu partager nos avis sur cette ville de malade, et la conclusion et la conclusion a forcément été qu'on en est à peu près toutes les deux tombées follement amoureuse. 
Manteau - Zara . Robe - Choies . Derbies - Next . Sac - Primark .
Après un moment passé autour d'un café au Costa de Trafalgar Square, durant lequel on a beaucoup ri en se racontant les choses un peu folles qui nous sont arrivées depuis que l'on a débarqué chez nos amis les British; on a décidé d'aller se balader du côté d'Embankment: On a alors profité de la vue magnifique que nous avions depuis le pont pour prendre quelques photos. C'était carrément la première fois que je me retrouvais sur ce pont, totalement piéton, qui a la superbe particularité de bouger de temps à autre, ce qui peut franchement donner le mal de mer et faire un peu peur aussi (anecdote totalement inutile, je vous l'accorde).


Montre - Marc by Marc Jacobs . Bague - Roccabella . 
C'est l'une des dernières fois où j'ai porté ce manteau Zara bien chaud, parce que, croyez le ou non, mais c'est un peu le printemps depuis à Londres, avec des journées de grand soleil et surtout des températures assez hautes pour ne plus avoir besoin de l'ultime combo manteau oversize/écharpe-couverture. Je vous invite par ailleurs à visiter le site Roccabella, marque découverte sur un petit stand du marché de Old Spitafields dont je vous parlais ici. Ils font de très beaux bijoux à partir de pierres sélectionnées qui ne sont pas taillées ni dénaturées lors de la fabrication des bijoux, ce qui rend chaque pièce unique. Pour la petite histoire, on m'a offert une de leurs bagues pour mon anniversaire, malheureusement trop grande et impossible à resserrer sans l'abîmer (ma poisse habituelle quoi), j'ai dû la changer et n'ai pas pu en retrouver une similaire, j'ai donc choisie celle en photo à la place, qui ma foi, n'est pas mal non plus.